Mandragore
Bienvenue Noble Voyageur ou Simple Errant. Mandragore t'attend, mais... es-tu prêt à entrer dans son univers ?

Ce forum rôle-play est interdit aux moins de 16 ans et déconseillé aux moins de 18 ans au cas où... Sachant que les sujets sensibles sont identifiés dans leur titre.




/Interdit aux moins -16 ans, déconseillé aux moins de 18 ans\
 

Partagez | .
 

 Les groupes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar



Image/gif :
Copyright : Esperance
Messages : 788
Points Rp : -64
Age : 28
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas

PASSEPORT
Age: 27 ans
Métier : Éleveur de Chimeras ailées / Chapardeur
Humeur: Joueur


MessageSujet: Les groupes   Sam 3 Déc - 3:51


Les groupes


Les Citadins
Montréalais, touristes ou voyageurs, ils vivent désormais dans un Montréal identique à celui de 2015, mais dans un monde où la flore et la faune semblent être issues du Jurassique, et où ils ne sont plus les maîtres de la chaîne alimentaire si tant est qu’ils s’aventurent hors du mur invisible qui protège la ville en permanence, durant la nuit. Leur famille, leurs amis, tous ont oubliés qui ils étaient à l’instant où ils sont arrivés en ville, ainsi nul ne sait que Montréal est devenue étrange et que les leurs ont disparus. Certains ont été remplacés par des clones d'eux mêmes, chargés de vanter Montréal afin que d'autres désirent s'y rendre.

Il ne reste plus aux nouveaux arrivants qu’à se faire une place dans leur nouvelle patrie d’adoption et à s’y créer une autre vie. Seulement certains ne parviennent pas à oublier leur ancienne vie et les gens qu’ils ont laissés derrière eux. Leur désir le plus cher ? Que ce fameux Mandragore existe et qu’il soit possible de le faire changer d’avis ou de le vaincre afin que tout redevienne comme avant.


Les Ghosts ou Chasseurs
Les Ghosts, aussi appelés Chasseurs, sont des hommes ordinaires qui ont une mission extraordinaire. C'est du moins ainsi que la plupart d'entre eux voient les choses. Ils ont en effet été mandatés par le pouvoir pour subvenir aux besoins de la population.

Cela consiste en deux activités bien distinctes. L'une, officielle, est de chasser les Ombres et leurs créatures, ainsi que de ramener de la nourriture. Ainsi, les Ghosts sont les seules personnes autorisées à franchir le mur invisible protecteur de la ville de nuit et sont en général aussi craints que respectés par la population.

Seulement... la population ne sait pas tout. En effet, les Ghosts ont une mission, officieuse celle-ci, bien plus sombre que la première puisqu'elle consiste en l’élimination de ceux qui ont osés franchir le mur invisible pour s'installer dans le monde extérieur, ces gens que l'on appelle les Fevers... ou les Fous. Ainsi, frappant telle la mort invisible, ils sont parfois plus redoutés encore que les Ombres.

Et puis, nul n'ignore qu'ils ont un très grand pouvoir : celui de décider de qui doit être exilé au-delà de la protection du mur invisible. Car aujourd'hui, ce ne sont plus les prisons qui s'occupent des criminels... mais la mort elle-même, ou l'exil... mais cela revient au même, n'est-ce pas ?

Certains Ghosts, les plus talentueux d'entre eux, possèdent des armes fabriquées avec les ongles des Ombres qu’ils ont récoltées sur le corps de leurs ennemis. Il paraîtrait qu'il en reçoivent une, leur première, après avoir subit une sorte de quête initiatique. Ces armes sont connues pour être les seules à pouvoir tuer une Chimera.




Les Fevers
Les Fevers sont des hommes et des femmes qui ont choisi de cesser d’avoir peur et de vivre dans le monde extérieur. Ils ont été appelés ainsi en référence à la fièvre de la folie qui prenait parfois les gens dans d'autres temps. On les appelle parfois aussi tout simplement les Fous.

Ces anciens citadins tentent pour la plupart de se faire oublier des Ombres et des Ghosts, mais les premiers tentent de les dévorer tandis que les seconds tentent de les exterminer.

Certains d’entre eux rêvent de devenir des Ombres et la rumeur prétend même que plusieurs ont été choisis pour être changés, mais il n’existe aucune preuve qu’il s’agisse bien de la vérité et qu’ils n’ont pas été tués ou mis en esclavage. Et pourtant... [Cf. Les Ombres]

D’autres ont choisis de vivre à l’extérieur pour partir en quête de Mandragore et de retrouver un jour leur véritable foyer.

Mais tous n’ont pas choisis de vivre en marge de la société, loin de la protection octroyée par le mur invisible protégeant Montréal, certains ont été exilés de la ville après avoir commis un crime ou délit. Qu’il soit mineur ou grave, les autorités en font désormais peu cas et laissent à la nature sauvage et aux Ombres le soin de s’occuper de leurs criminels.

Il est à noter que depuis des siècles, des gens, nomades pour la plupart, vivent au sein de cette contrée. Autrefois vivants dans notre réalité, ils ont été conduit dans ce monde par Mandragore au cours des époques passées. Ainsi... Les habitants de Montréal ne sont pas les premiers Fevers et parfois la cohabitation entre les nouveaux arrivants et les descendants des anciens, se pensant légitimes de la terre, s'avère difficile.

Les Ombres
Les Ombres sont des êtres nocturnes, maîtres de la nuit. Leur apparence naturelle n’est pas vraiment différente des humains normaux si ce n’est que les pointes de leurs oreilles sont légèrement effilées et pointues à la manière de celles des elfes de nos légendes, et qu’ils ont des ongles pointus, coupants comme des rasoirs qu’ils peuvent rétracter à la manière des chats. Les femmes cependant aiment à les garder d’une certaine longueur par pure coquetterie. De plus, les hommes comme les femmes portent la chevelure longue et aiment particulièrement les choses qui brillent et les bijoux, rappels d’un Soleil qu’ils ne peuvent plus voir au risque de s’éteindre.

Cependant, lorsque ces êtres de la nuit n’ont pas mangé depuis au moins vingt-quatre heures, leur peau prend alors une teinte grisâtre telles les pages anciennes d’un livre oublié. Leur nourriture est assez particulière, car ils se nourrissent de l’énergie vitale des humains et des animaux qu’ils absorbent en les effleurant de la main… ou en s’unissant à eux. Lorsque cela se produit, s’ils vident leur proie de toute sa substance, il ne reste de cette dernière qu’une espèce de momie qui se change en cendre lorsqu’on vient à la toucher.  Il est important de noter que les animaux peuvent les garder en vie et apaiser leur faim un temps, mais que seule l’énergie vitale des humains est véritablement rassasiante. Ainsi, rares sont ceux qui se servent des animaux qu’ils trouvent bien fades.

De plus, si la mort de l'humain est effective, l'Ombre vole les années restantes à vivre à cet être pour son propre compte. En effet, un Ombre grandit jusqu'à l'âge de vingt-cinq ans, puis ne possède que deux années à vivre, à moins qu'il ne s'approprie celles des autres. Si une personne devient un Ombre passé cet âge, il obtient deux années à partir de cette date, ou plus, si son maître lui offre des années en cadeau.

Les Ombres sont connues pour capturer, élever et dresser les Chimeras pour diverses choses de leur quotidien et pour la chasse. Il paraîtrait également qu’ils prennent parfois comme apprentis, serviteurs ou esclaves, des humains normaux, et plus particulièrement des Fevers.

Ils sont plus rapides et agiles que les humains normaux et possèdent le don de vision nocturne. Certains, rares, ont un don avec les animaux leur permettant de les dresser avec une très grande dextérité sans se faire dévorer ou tuer au préalable. Il semblerait que cela soit essentiellement dû à leur voix.

Les Ombres ne peuvent pénétrer dans l'enceinte de la ville de Montréal... mais peut-être que les anciens le peuvent ? Cela n'a jamais été prouvé en tout cas.


Les Ombres & le Soleil

Le Soleil est mortel pour les Ombres à long terme. En effet, s’ils peuvent survivre à sa morsure durant une vingtaine de minutes, ils finissent par s’empoisonner et meurent alors au prix d’énormes souffrances en 48 heures.


Comment devient-on une Ombre ?

Aux Origines, il n'existait aucun Ombre. Les premiers reçurent le don par un être se faisant appeler Mandragore. De ces anciens, il ne reste qu'un ou deux individus aujourd'hui. Ils sont appelés les Sages ou les Anciens. Mais aucun ne veut révéler à quoi ressemble l'être qui leur a offert une nouvelle vie.

Tous les Ombres, sans exception, vénère le nom de Mandragore comme un Dieu.

Aujourd'hui, il existe deux manières de devenir un Ombre.

a) La manière naturelle : naître de deux Ombres ou d'un humain et un Ombre (mâle ou femelle). Dans le deuxième cas, l'enfant peut être soit un ombre, soit un humain de manière aléatoire. Ainsi il est possible que des faux jumeaux naissent de deux races différentes, mais les naissances multiples sont pratiquement inexistantes et la fertilité est peu élevée.

L'enfant grandit normalement jusqu'à vingt-cinq ans, puis cesse de vieillir. Il lui est accordé ensuite deux années de vie, à moins qu'il n'augmente son capital en absorbant de manière totale l'énergie vitale d'êtres humains.

b) Un humain normal est pris comme apprenti par un Ombre et lié à lui par un rituel ancien. Il est alors formé et éduqué par ce dernier durant un temps X. Lorsque l'Ombre vint à mourir, l'humain lié à lui meurt le plus souvent, mais il arrive que l'humain acquière alors le statut d'Ombre et voit son corps se transformer. Ce phénomène reste assez rare et inexpliqué. Il paraîtrait en réalité que cela soit le résultat d'un pacte avec Mandragore contacté auparavant par les Anciens.

L'humain devenant un Ombre, peu importe son âge actuel, reçoit alors deux années à vivre qu'il peut augmenter de la même manière qu'un natif de cette race. Mais il arrive qu'un Ombre ayant DECIDE de mourir fasse don des années qu'il a accumulées, ou d'une partie de celles-ci, à son apprenti.

Le temps à vivre en pratique :

A la naissance d'un Ombre, ou lorsqu'on en devient un, apparaît sur le bras gauche une "montre" à même la peau. A 25 ans, la montre se met en marche après un petit choc avec au compteur deux ans et les secondes se mettent à défiler, puis les jours jusqu'à la fin à moins de récupérer du temps de la manière expliquée précédemment.




Il est important de noter que chez les Ombres, le troc et l'échange de services prédominent. Mais ils leur arrivent d'utiliser le temps (années, heures, minutes) pour payer quelque chose. Cet échange se fait par une poignée de mains plus ou moins longue des deux bras portant la "montre".



Les Chimeras
Les Chimères étaient des créatures de légendes dans le monde originel, et pourtant ici elles sont on ne peut plus réelles. On les appelle Chimeras et cela se prononce « Kimeras ». Elles ne sont PAS INCARNABLES.

Ce sont des créatures qui semblent être issues du paroxysme de l'évolution car elles sont le résultat de parfaits croisements entre plusieurs espèces terrestres. Il en existe des centaines différentes aux mélanges des plus particuliers. Certaines sont même dotées d’ailes, mais ces dernières, extrêmement rares, sont bien plus dangereuses et difficiles à dresser.

Nombre de Chimeras sont capables de cracher l’un des éléments suivants : le feu, la glace, ou l’Eau et certaines existent à l’état sauvage… Leur résistance est fort prononcée, ainsi les balles ne peuvent rien leur faire et ricochent sur leur peau comme si cette dernière était blindée. Il semblerait que la seule arme capable de les blesser soit les ongles des Ombres.

Les Ombres sont d'ailleurs les seules à avoir su en apprivoiser, dresser, et élever certaines d'entre elles. Il semblerait en effet qu'une petite frange de leur population ait un don avec ces créatures : le don de les apaiser de par le ton de leur voix... certains parlent même d'une compréhension réelle.


© Présentations des groupes by Lacelot Aeusis Devonshire.
© Codage des groupes by Never-Die


Dernière édition par Lacelot Aeusis Devonshire le Lun 4 Mai - 1:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/



avatar



Image/gif :
Copyright : Esperance
Messages : 788
Points Rp : -64
Age : 28
Localisation : Là où tu ne t'y attends pas

PASSEPORT
Age: 27 ans
Métier : Éleveur de Chimeras ailées / Chapardeur
Humeur: Joueur


MessageSujet: Re: Les groupes   Ven 5 Avr - 13:27

Les Pteras
Les Pteras, lointains parents des ptérodactyles, les préfèrent aux humains, ce qui ne les empêchent pas de dévorer d'autres espèces de dinosaures comme les bons carnivores qu'ils sont.

Très proches de la nature, ils vivent nus et vénèrent, parfois craignent, les éléments naturels tels que la foudre, les ouragans, les éruptions volcaniques... mais par dessus tout, ils honorent Mandragore qu'ils considèrent comme Maître de toute chose car il est leur créateur.

Les Pteras sont une race humanoïde dotée d'ailes parcheminées à la manière des chauves-souris qui prennent naissance entre leurs doigts, continuent sous leurs bras, et se terminent à leur hanche. Ils possèdent des écailles situées à la hauteur de leurs pommettes, dans leur cou, et dans le bas de leur dos à la hauteur de leur bassin. Ces zones sont très sensibles aux caresses, mais résistantes faces au coups. Ils sont également dotés d'une queue reptilienne partant de la base de leur bassin et touchant pratiquement le sol. Les dominants de cette espèce ont en plus une corne d'os recourbée et acérée au niveau de leurs deux coudes.

Les femelles Pteras étant fort rares, la race s'est adaptée et les Pteras mâles dominés peuvent porter des enfants. Les femelles, comme les dominés, génèrent du poison très violent dans leurs griffes et leurs canines qui s'agrandissent quand ils se sentent en danger. Ils peuvent également cracher de l'acide.

Les dominants ont une très grande force pour être capable d'assurer la protection de leur compagnon et leurs enfants ainsi que la capacité de cracher des flammes brûlantes par leur bouche. Le dominé, comme ses enfants, sont immunisés au feu, s'ils sont des Pteras de naissance, ou après l'être devenu lors de l'héritage.

Tous les Pteras ont une régénération très rapide de leurs tissus. Ils peuvent même faire repousser leur queue à la manière des lézards s'ils la perdent. C'est également le cas pour leurs membres, ainsi jamais un Ptera amputé ne sera visible. Cependant, cela est impossible pour leurs ailes. Une fois coupées, celles-ci ne repousseront jamais. C'est d'ailleurs l'une des plus grande punition que l'un d'entre eux peut recevoir de la part du Grand Conseil. L'être privé de ses ailes est le plus souvent exilé et banni de la société, puis ' largué ' dans le monde des humains.

Espèce au sang froid comme leurs ancêtres, les Pteras aiment particulièrement l'astre solaire et passer de longues heures à se prélasser sous ses rayons ou dans les sources chaudes de leur île.

Il est à noter que les Pteras peuvent replier leurs ailes, cornes, ainsi que leur queue à l'intérieur de leur corps afin de passer pour des humains et ainsi se mêler à leur population, mais méprisant pour la plupart les humains, ils évitent de se joindre à eux le plus souvent. Ils ne peuvent par contre absorber leurs écailles, mais ont la possibilité de les dissimuler par une illusion. Celle-ci ne fait que cacher l'apparence et non le toucher doux, lisse, et froid, de ces dernières. Un Ptera sous forme humaine est extrêmement attirant et son charme a souvent tendance à faire perdre un peu leurs moyens aux humains qui mentent pour leur plaire.

Un Ptera même sous forme humaine ne porte pas de vêtements. Ses vêtements ne sont qu'illusions. Du moins pour la plupart d'entre eux. Certains, très rarement, acceptent d'en porter.


Le lien d'âme

Un Ptera couchant avec une autre personne, peu importe que celle-ci soit un Ptera ou non, sera lié à elle.

Le lien ne pouvant être brisé que part la mort de l’autre, il est mieux de se lier par amour et c’est pourquoi les Pteras font très attention à leurs relations et que le viol est un crime tellement grave pour leur race.

Durant les 48 premières heures après l’établissement du lien, le dominé ne peut s’écarter de son dominant à plus de deux mètres de lui sans ressentir de la souffrance, un sentiment d’inutilité, et l’envie de mettre fin à ses jours. Le dominant, lui, ressent la souffrance de son lié et revient en général extrêmement penaud et à grande vitesse auprès de son compagnon.
Dans le cadre d’une union Ptera/Humain ou Ptera/Ombre, le dominant s'il est Ptera ressentira simplement une envie accrue de protéger son lié sans ressentir sa souffrance s'il ne le fait pas. Le dominé Ombre, Lamia ou Humain, quant à lui, ressentira exactement ce que ressent un Ptera dominé. Si le dominant est Humain, Ombre ou Lamia, il ne ressentira pas les besoins de son compagnon, tandis que le Ptera dominé, lui, sera soumis aux conditions normales de sa race.

NB : Dans le cadre d'une union Ptera/Lamia, il faut savoir qu'une femelle Lamia est par essence dominante. Elle ne pourra donc se lier qu'avec un Ptera soumis. Ce qui pourrait poser souci pour la reproduction. Mais un Ptera soumis lié à une Lamia est capable de la mettre enceinte sous les bons stimuli, notamment celui de son anus. La race des Pteras est par essence une race qui s'adapte. Ce lien n’empêche malheureusement pas le côté ' mante religieuse ' des femelles Lamias et son compagnon peut toujours être dévoré par elle.

Un mâle Lamia est un soumis pour les siens, mais la race Lamia étant dominante sur les autres races, un Lamia mâle peut potentiellement devenir le dominant ou le soumis d'un Ptera. Cependant ce genre d'union reste rare voire inexistant.


Passées les 48 premières heures, le lien permettra au dominé comme au dominant de ressentir les sentiments de l’autre (colère, joie, peine, irritation, amour, plaisir…) lorsqu’il est à ses côtés et s’il est en danger lorsqu’il est loin. Dans un couple mixte, seul le Ptera ressent les sentiments de son lié, mais le danger lui est perçu par les deux.
Il est important de savoir que deux compagnons ne peuvent rester éloignés l’un de l’autre plus de 72h sous peine de devenir de plus en plus instables au niveau de l’irritation, de dépérir et finalement de mourir au bout d’une semaine de souffrances.

Si un dominé commet une infidélité, son compagnon ne peut le savoir. Seulement, s'il perçoit l'odeur de l'autre sur son amant, ce qui est presque inévitable, alors une extrême jalousie vient l'habiter et celui qui a osé toucher sa propriété est souvent tué rapidement. Puis le dominé est puni pendant environ une semaine par du sexe, du sexe et encore du sexe. Les premiers rapports sont on ne peut plus violents pour rappeler au dominé sa place et qu’il s’agit d’une punition.
Si un dominant s’unit avec un autre que son compagnon ou sa compagne, le dominé ressent alors de la souffrance ou de l'inconfort sans vraiment en comprendre la raison, mais lorsqu'il revoit son compagnon, lui non plus ne peut manquer l'odeur de l'autre. Cette souffrance fait également souffrir son dominant.

Si l’un des deux partenaires du lien d’âme meurt, l’autre compagnon meurt dans les 24h. Dans le cadre d’une union mixte, seul le Ptera est concerné par cela. Ainsi si le Petra meurt, le compagnon vivra, mais il ressentira toujours un manque.


Comment devient-on un Ptera ?

On nait Ptera, on ne le devient pas. Jamais un humain ne pourra changer afin d’acquérir leurs caractéristiques, mais il existe deux types de naissance.

- Naissance de deux parents Pteras : l'enfant nait Ptera, avec ses ailes, mais les écailles apparaissent sur son corps vers l'âge de treize ans. C'est environ vers l'âge de sept ans qu'il apprend petit à petit à s'incarner sous forme humaine en repliant ses ailes et sa queue à l'intérieur de lui.

- Naissance d'un parent Ptera et d'un parent humain ou Ombre : l'enfant nait humain ou Ombre et le reste jusqu'à l'âge de dix-sept ans. A la seconde même où cet age est effectif, il peut se passer deux choses :

* soit il ne se passe rien => l'enfant reste humain ou Ombre

* soit il acquière la nature Ptera et ses traits humains ou Ombre disparaissent pour ne laisser la place qu'à sa nouvelle race. Il le restera ainsi jusqu'à sa mort. Il est à noter que cet héritage peut sauter jusqu'à cinq générations, mais cela reste fort rare. Le plus souvent, l'enfant ne développe pas la nature Ptera et les gènes restent dormants.

NB : il est à noter que le compagnon soumis d'un Ptera, même s'il est Humain ou Ombre mâle, peut tomber enceint. L'accouchement se fait alors par l'arrière... Cependant, cela ne se produit que quand le dominant est particulièrement puissant et cela reste on ne peut plus rare. Cette grossesse est particulièrement éprouvante et ne dure que sept mois. Cependant, le dominé devient véritablement avide d'attouchements, de caresses et de sexe durant cette période, comme s'il était sous aphrodisiaque permanent. Il tombe malade si un autre être que son compagnon le touche pour une période de un à trois jours. Un contact prolongé entrainant la mort du sujet.


Mode de vie :

Les Pteras vivent sur l'île de Shinzo aux larges des côtes du Pérou et du Chili au sein de l'océan Pacifique Sud. Cette île est dominée par un énorme volcan en sommeil appelé Le Draken et a une superficie de 45 000 km². Recouverte d'une végétation luxuriante, elle est entourée de falaises et son sol n'est accessible que par la voie des airs. Elle comporte nombre de sources chaudes particulièrement appréciées de la population locale au sang froid.

Chez eux, la notion d'argent n'existe pas. Proches de leurs familles, ils font en général tout pour leur compagnon et leurs enfants. Très territoriaux, chaque famille possède son espace vital et de chasse.

Néanmoins, une fois tous les ans, ou en temps de crises, les dominants de chaque famille se réunissent lors d'un conseil dirigé par huit élus pour prendre les grandes décisions liées au bien être de la race, et aux lois. C'est aussi ces 8 membres du Grand Conseil qui jugent les criminels.

Le crime le plus grave pour les Pteras est le VIOL et ce à cause du lien d'âme, l'infidélité est aussi extrêmement grave. Un dominant infidèle fait beaucoup de mal à son compagnon et est donc puni en conséquence par le conseil si cela s'apprend. Il peut être condamné à mort, ce qui entraine bien entendu la mort du dominé par extension, mais il s'agit d'une préservation de la race et de ses lois. Il peut aussi être soumis à la loi de l'Exil avec coupe des ailes.

Un Ptera dominant est extrêmement jaloux et protecteur. Il a tous les droits s'il s'agit de protéger son compagnon ou sa compagne, même le permis de tuer. Il n'est pas bon de ne serait-ce que toucher un dominé en la présence de son dominant, car même l'odeur d'un autre sur lui peut susciter sa rage et son envie de refaire sien son compagnon sur le champ, peu importe si c'est en public ou non.

Il est important de savoir qu'un dominé peut très rarement s'opposer à son compagnon ou désobéir à un de ses ordres directs, mais dans des cas extrêmement rares, un dominé à fort caractère peut aller contre ceux-ci... Attention cependant à la punition. Certains sont passés maîtres dans la manipulation de leur compagnon car après tout, le dominant est pratiquement programmé pour rendre heureux son dominé et ce dernier est le seul capable de calmer la rage de son compagnon.

Il y a deux périodes de chaleur chez les dominés : au printemps (mars) et en été (juillet). Durant ces deux mois, le dominé est avide de sexe et produit énormément de phéromones qui émoustillent son compagnon et qui le rendent encore plus protecteur et jaloux qu'à l’accoutumée. Durant ces périodes, le dominé tourne entièrement la tête à son compagnon comme si ce dernier était sous aphrodisiaque permanent. Cela marche peu importe la race respective du dominant et du dominé et cela peut influer sur les personnes qui approchent de ce dernier, d'où l'accentuation du comportement du seme du couple. Néanmoins la fertilité des Pteras est peu élevée à cause de leur longévité et il est rare qu'un couple ait plus de six enfants au cours d'une vie.

Il est important de savoir que lorsqu'une femelle, ou un docile, atteint l'âge de 17 ans, il est présenté durant cette année- là au Grand Conseil et au peuple. Se déroule alors une cérémonie de séduction pour les dominants où ils doivent faire preuve de leurs talents à la chasse, au maniement de leur flamme, et bien entendu de conquérir leur futur partenaire lors d'une rencontre surveillée. Si la femelle ou le docile ne trouve pas son partenaire de vie, elle ou il est tenu(e) de se représenter au bout de trois ans.

Les Pteras ont une espérance de vie d'environ 1000 ans et sont apparus bien avant les Ombres, il y a environ 4526 ans. Créés par Mandragore, ils furent sa première création. Puis vinrent les Chimeras et enfin les Ombres. Peut-on pour la peine considérer Mandragore comme un savant fou, ou au contraire comme un génie ? Cela c'est à vous d'en décider !


Le Grand Conseil :

Le Grand Conseil se divise en réalité en deux :

Le Haut Conseil qui est composé de quatre personnes. Celles-ci sont les dirigeants suprêmes des Pteras et vivent aux quatre coin de l'île. Ils sont un peu comme des généraux-juges réglant des conflits de leurs zones désignées si ce délit ne nécessite pas de faire appel à l'ensemble du Conseil.
Ces quatre Pteras sont des dominants rivaux, et il n'est pas rare que des 'guerres' entre deux d'entre eux aient lieux... à peu près tous les dix ans en réalité.

Le Conseil Inférieur qui est composé de quatre personnes. Celles-ci sont des Pteras vivant entre deux zones dirigées par les membres du Haut Conseil (Nord-Est, Nord-Ouest, Sud-Est, Sud-Ouest). Ils sont comme des sous-généraux et des conseillers. Ils ont également une place importante au sein de leur peuple car ils font partie du Conseil élargi et prennent donc également des décisions lors des rencontres annuelles ou exceptionnelles.

Qui sont ceux qui le composent ?

Le Haut Conseil :

♠ Au Nord : ' Genbu ' surnommé la Tortue Noire du nord ou le Guerrier Noir. Son symbole est une tortue avec un serpent autour.

Caractère 'prédéfini' : Protecteur - Patient - Diplomate - Perspicace - Tenace - Blagueur - Sang-Froid - Mystique - Pervers - Solitaire - Immatérialiste - Ascète.
Âge : 206 ans

♠ Au Sud : ' Suzaku ' surnommé l’Oiseau Vermillon du sud. Son symbole est un phénix aux plumes rouges et or.

Âge : 254 ans

♠ A l'Est : ' Seiryu ' surnommé le Dragon Azur de l’est. Son symbole est un dragon typiquement asiatique aux écailles bleues azurées.

Caractère 'prédéfini' : Sage - Impartial - Ambitieux - Méticuleux - Tenace - Calculateur - Manipulateur - Cruel - Vaniteux - Possessif.
Âge : 304 ans

♠ A l'Ouest : ' Byakko ' surnommé le Tigre Blanc de l’ouest. Son symbole est bien entendu un tigre blanc aux yeux d'argent.

Caractère 'prédéfini' : Joueur - Franc - Loyal - Combatif - Aventureux - Impulsif - Gourmand - Sadique - Vengeur - Paresseux.
Âge : 152 ans

> Byakko est le meilleur ami de Suzaku... Certains prétendent que ces deux-là se tournent autour, et sous-entendent qu'ils pourraient finir par se lier.

3 places disponibles ( Genbu, Seiryu et Byakko ) - Test rp obligatoire


Le Conseil Inférieur :

4 places disponibles - Test rp obligatoire


© Présentation des Ptéras by Lacelot Aeusis Devonshire.
© Codage des groupes by Never-Die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatteriedesmarchombres.wikeo.be/
 

Les groupes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Top 10 de vos groupes préférés !
» Les Groupes de Luttes à mains nues
» groupes et races
» C || Rôles dans les groupes
» LES GROUPES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mandragore :: 
Partie Administrative
 :: Règlement et Contexte
-